Qu’est ce qu’une cote de référence ?

La « cote de référence » est utilisée en matière de risque d’inondation : elle correspond pour un terrain donné à la cote altimétrique* qu’atteindrait l’eau sur ce terrain pour une crue exceptionnelle (souvent la crue centennale) augmentée d’un coefficient de sécurité, appelé « revanche hydraulique » (la valeur de cette sécurité est de 0,30, 0,50 m voire 1 m selon les PPR inondation). En particulier pour les nouveaux bâtiments autorisés par un PPR, il est obligatoire de construire au-dessus de « cote de référence » afin de mettre la construction hors d’eau lors des crues.
Il est important de noter que la connaissance de la « cote de référence » ne permet pas d’apprécier directement la hauteur d’eau submergeant la parcelle durant la crue. Pour la connaître il faut faire la différence entre la « cote de référence » et la cote altimétrique du terrain naturel (ou la cote de premier plancher habitable) puis en soustraire la hauteur de revanche sécuritaire. Lien vers la question (ou la vidéo)

Enfin il faut noter également que selon le PPRi considéré cette cote de référence n’est pas toujours disponible.

*la cote altimétrique d’un point correspond à l’altitude de ce point.

Je vous explique en vidéo !