Déclarer vos biens à assurer

Soyez attentif aux modalités de votre contrat ! Soyez précis dans la déclaration de vos biens et n’hésitez pas à réviser votre contrat (ex : lorsque vous étendez la surface habitable). Un contrat bien renseigné vous garantit une bonne indemnisation !

Si la description de vos biens garantis n’est pas conforme lors d’un constat après sinistre, une règle proportionnelle de prime pourra vous être appliquée ce qui entrainera une diminution du montant de votre indemnisation.

Exemple du calcul de la règle proportionnelle de prime :
Lors de sa souscription, Monsieur X a évalué le montant de son mobilier. Sa cotisation s’élève à 250 euros. Après sinistre, l’expert a conclu qu’il avait sous évalué la valeur de son mobilier. Monsieur X aurait du verser une cotisation de 300 euros. L’expert a évalué son dommage mobilier à 30 000 euros.
 Calcul : (montant des dommages x cotisation payée) / cotisation due
(30 000 x 250) / 300 = 25 000 euros
Au lieu de 30 000 euros, Monsieur X sera indemnisé à hauteur de 25 000 euros.